Derniers articles

3 Minutes Vin avec Gilles Berlioz - Découvrez le Domaine partagé

425 Vues 0 Aimé

Interview Gilles Berlioz 

Le vigneron: Gilles Berlioz

Gilles Berlioz, ancien paysagiste se lance à l'aventure du vin en 1990 avec sa femme Christine.

Curieux et humble, ces deux passionnés ne relâchent pas leurs efforts pour produire de grands vins.

Et leurs efforts sont récompensés puisqu'aujourd'hui le domaine fait partit des incontournables des vins de Savoie.

Leur force de vie, ils la puisent dans leur éducation au travail et la richesse de leurs rencontres humaines fondées sur le partage, la curiosité, la confiance et les échanges.

Très limités en volume, les cuvées sont rares et les amateurs avisés de vin s'arrachent ces flacons d'exception. 

Le domaine: Domaine partagé

Ce domaine Savoyard de 5 hectares appelé "domaine partagé" se convertis en agriculture biologique en 2005 puis en biodynamie non certifiée. 

Les cépages présents sur les différentes parcelles sont le Persan (15%) et la Mondeuse Noire (85%) pour les rouges et la Roussanne (80%) et la Jacquère (11%) pour les blancs.

L'accueil au domaine est chaleureux et passionné. Une belle adresse à découvrir.

Méthode de récolte:

Le domaine de Gilles Berlioz est vendangé à la main et les terres labourées à cheval. En effet, sa et femme et lui travaillent les sols à la recherche du meilleur équilibre possible.

Les vignes sont traitées dans le respect à base de minéraux, d'algues et de décoctions de plantes selon le cycle lunaire.

Les valeurs du domaine selon Gilles Berlioz: 

Création du domaine: issu d'un milieu modeste avec une éducation de travail et de volonté 

Autodidacte: Toujours en éveil, dans la curiosité et l'humilité

Travail en biodynamie : Travail des sols pour qu'ils aient un équilibre de vie

Domaine à taille humaine: Travail dans le durable (2 salariés à l'année) utilisation d'énergie animale, utilisation à minima d'outils mécaniques (beaucoup d'heure de piochage.

Authentique: être en accord avec soi même : le savoir , le savoir être, le savoir faire.

Autonomie: Pas de concessions financières, refus des subventions pour une totale liberté de choix et de décisions.

Travail en conscience: remise en question permanente, adaptation perpétuelle, participation à diverses formations. 

Respect de la plante: multiples tâches minutieusement bien intentionnées pour que le fruit au départ soit beau et bon. Réduction des volumes pour obtenir une meilleure concentration et un bon équilibre entre le sucre et l'acidité dans le raisin.

Vendanges manuelles avec équipe éveillée et rigoureuse au rythme de la maturité du raisin (triage sur pied, plusieurs passages si nécessaire sur une même parcelle).

Respect des jus: Pressées longues (3-4 heures) pour extraire un moût pur, cristallin, limpide et sans pompage (gravité).

Pas de chaptalisation, suffrage à minima, levure indigènes.

Respect du produit fini: mises en bouteille selon le calendrier lunaire et non cela les demandes commerciales, recherche de créativité dans l'étiquetage, utilisation de bouchons de très bonne qualité.

Source: Domaine Partagé