Derniers articles

L'intérêt de la Biodynamie lors d'incidents climatiques

1668 Vues 0 Aimé

Qu'est ce que la Biodynamie

L'agriculture biologique-dynamique est la première en date des méthodes dites biologiques (1924).

Elle n'est pas une agriculture naturelle au sens d'un retour à la nature. Elle essaye de comprendre les lois de la nature et de les respecter au mieux dans les pratiques agricoles: ceci concerne les aspects agronomiques et biologiques.

Elle utilise également, l'action des quantités infinitésimales de substances dynamisées pour le sol, les plantes et les animaux

Enfin, elle étudie et prend en compte les influences cosmiques autres que celles bien connues de la lumière et de la chaleur solaire et de l'alternance jour-nuit.

Par exemple, en plus des grands rythmes solaires journaliers et saisonniers, elle tente de mettre à profit les influences lunaires, planétaires et stellaires.

Les bienfaits de la Biodynamie :

Cas concret avec Hélène Thibon du domaine du Mas de Libian

Une longue discussion avec notre amie vigneronne Hélène Thibon, du domaine du Mas de Libian à St Marcel d'Ardèche (certifié en Biodynamie depuis 2005), nous a permis de mettre en lumière les bienfaits de la viticulture Biodynamique lors d'incidents climatiques.

Hélène Thibon

En effet, le 21 juillet 2014, le domaine a souffert d'un épisode de grêle d'une rare violence.

"Les prévisions annonçaient une perte de 70/80%, dès le lendemain, nous avons dynamisé une préparation composée de: valériane, candela, propolis et arnica, que nous avons pulvérisé à la bouille à dos".

La préparation valériane diluée à raison de 5 ml par hectare dans 30 à 35 litres d'eau tiédie et dynamisée 20 minutes est une aide précieuse pour les plantes et pour ceux qui les soignent.

Cette pulvérisation aide à lever le stress dû aux impacts des grêlons et au refroidissement consécutif. 

L'adjonction de quelques gouttes de teinture mère (huiles essentielles) d'arnica peut-être une aide supplémentaire. 

Les tisanes de calendula et de propolis peuvent également aider la plante à cicatriser et à se remettre.

"Ensuite, nous avons repris les traitements habituels que sont: le cuivre, le soufre, la prêle et l'Achille mille-feuilles afin de protéger ce qu'il restait sur la vigne et de mettre en sécurité ce qui allait repousser. Puis dès que les feuilles ont commencé à se redévelopper nous avons effectué deux passages de silice (501)".


Silice (501)

Cette préparation est essentielle pour la structuration interne des plantes et pour leur développement. Elle favorise la pousse verticale des plantes (facilité de palissage en viticulture). Elle raffermit les plantes, donne de la souplesse.

Elle accroît la qualité et la résistance de l'épiderme des feuilles et des fruits. 

"Malgré un moi d'Août "pourri" avec la chaleur, la pluie, le soleil et une grosse pression de Drosophile Suzukii (mouche asiatique présentant la particularité de pouvoir infester des fruits encore sur la plante), grâce à ses traitements bio dynamiques, les maturités sont arrivées avec une dizaine de jours de retard mais elles étaient là.... et finalement les pertes n'ont été que d'environ 30%.

Voici en photo la différence entre les vignes du domaine et celles de notre voisin qui lui, travaille en viticulture bio":

On peut très bien visualiser la différence entre les vignes qui ont été conduites en biodynamie sur le domaine du Mas de Libian, qui ont totalement régénéré leurs feuillages et les vignes voisines qui ont subies les mêmes dommages lors de l'épisode de grêle et qui, elles, ont un feuillage totalement grillé.

Voici un cas concret des bienfaits des préparations biodynamiques sur la vigne lorsqu'elle subit de violents aléas climatiques, les circonstances dans lesquelles ces préparats, tisanes et autres décoctions peuvent être utilisées sont nombreuses: gelées et printemps frais, sécheresse ou fortes chaleurs, été trop humide et peu lumineux...

Un grand MERCI à Hélène Thibon pour cet éclairage sur ces pratiques culturales respectueuses de la nature et bénéfique pour ces vignes et surtout pour ces vins dont les jus nous régalent toujours.

Benjamin TRONCHE - Caviste au magasin de Bonne - Vins Duvernay